Formation d'intervention médicale d'urgence du Québec

Opening Hours : Lundi au vendredi - 8h à 18h
  Contact : 819 473-3961

Christine Cushing est en mission La chef et auteure veut outiller les femmes et éliminer les maladies du cœur et l’AVC.

Une histoire touchante ! Elle peut arriver à n’importe quelle famille, soudainement sans s’y attendre. Les statistiques canadien nous démontres qu’il y a effectivement une augmentation du nombre d’infarctus du myocarde (crise de coeur) et d’accidents vasculaires cérébrales (AVC) pouvons-nous changer cette augmentation?

La réponse est : oui ! De meilleure habitude de vie et un ralentissement de la vitesse de notre monde peut faire la différence. Nous ne sommes pas parfait, mais de petit changement au quotidien peut éviter de fâcheuses situations. Voici quelques exemples qui sont tirés du site internet de la pharmacie Brunet.

 

1-Marcher

Dès que vous le pouvez. Pour vous rendre à l’épicerie ou au bureau, pour prendre l’air sur l’heure du dîner ou pour visiter une ville. Marchez. Le nombre minimum de pas recommandé est de 10 000 par jour. Ce n’est pas peu, mais chaque minute de marche compte et vous rapproche de l’objectif. C’est comme un jeu!

2-Se lever régulièrement

En Amérique du Nord, l’inactivité prolongée est un problème tout aussi, sinon plus, important que le manque d’exercice. Rester assis de longues heures d’affilées compromet l’habileté du corps à utiliser ses gras et ses sucres, ce qui présente plusieurs risques pour la santé. Heureusement, la solution est très simple : interrompre l’inactivité le plus souvent possible en se levant régulièrement. Rendez-vous au bureau de votre collègue, parlez au téléphone debout ou utilisez les escaliers. Toutes les excuses sont bonnes pour briser l’inactivité au quotidien!

3-Jouer dehors

Prendre l’air chaque jour est l’un des gestes les plus faciles et plaisants que vous pouvez poser pour bonifier votre santé. Des études récentes ont démontré que l’exposition à la lumière du jour aurait des effets significativement positifs sur la santé.[1] En plus, passer du temps dehors aide à la gestion du stress.[2]

4-Se tenir droit

Mettez-vous des rappels réguliers (alarmes ou notes) pour ne pas oublier de vous redresser! Ramenez votre cou et votre bassin en position neutre, puis tirez vos omoplates vers l’arrière pour ouvrir votre poitrine. Avoir une bonne posture permet à chaque muscle de travailler adéquatement et de diminuer la pression sur les articulations. À long terme, vous diminuerez ainsi votre risque de développer des maux de dos et, à court terme, vous vous sentirez plus confiant et énergique et vous respirerez mieux. [3]

5-Utiliser ses muscles

Que ce soit pour contrer la perte de masse musculaire liée à l’âge, pour prévenir l’ostéoporose[4] ou les maux de dos ou simplement pour faciliter l’exécution de toutes les activités, nous avons tous intérêt à entretenir nos muscles en les utilisant le plus souvent possible. Emprunter les escaliers, faire une randonnée en montagne, ajouter quelques push ups ou un cours de yoga à sa journée ne sont que quelques façons d’y arriver!

6-S’étirer

Sans devoir s’étirer pendant une heure, il est possible d’entretenir sa mobilité en bougeant son corps différemment, à raison de quelques minutes par jour. En intégrant un ou deux étirements à votre quotidien, vous améliorerez votre amplitude de mouvement au niveau des articulations, diminuant ainsi vos chances de vous blesser lors d’un faux mouvement. Qui plus est, vous aurez un regain d’énergie instantané dû à l’afflux de sang oxygéné envoyé à vos muscles et à votre cerveau.

7-Bouger entre amis

Il s’agit d’un deux en un : c’est amusant et motivant. En effet, motiver les autres est l’une des meilleures façons de se motiver soi-même. Puis, en bougeant entre copains, vous associerez le fait d’être actif à un sentiment de plaisir, ce qui vous encouragera à le répéter régulièrement!

 

En résumé l’activité physique est un élément clef sur la diminution des risques de maladie MCAS (maladie cardiaque artériosclérotique) comme l’infarctus et l’AVC. Débutez par l’augmentation mensuel de vos activités physique et planifier un moment pour le faire. Votre calendrier est surement  très plein ! Mais vous pouvez surement trouver de la place.

 

Print Friendly, PDF & Email
0

Your Cart

X